inventaire et valorisation du patrimoine de bretagne

Début 2022, la fondation Breizh Biodiv encourageait les initiatives en faveur de la préservation et la valorisation des milieux aquatiques et des zones humides. Aujourd’hui la Région Bretagne souhaite interroger le lien qui unit les habitants aux patrimoines naturels et culturels situés, dans ou à proximité, de milieux aquatiques (rivières, estuaires, plans d’eau). Pour cela, elle accompagnera des projets développant des démarches transversales mêlant des initiatives en faveur de la biodiversité, de l’eau (douce), du patrimoine (matériel et immatériel) et du tourisme dans l’optique de faire émerger des communautés d’action désireuses de prendre soin ensemble de leur territoire.

En Bretagne, le réseau hydrographique s’étend sur 30 000 km de cours d’eau découpés en plus de 560 bassins versants, principalement de petite taille (500 inférieurs à 50 km²). Cette multitude de petits bassins côtiers constitue la spécificité du territoire breton et contribue à une forte imbrication des parcelles agricoles, bocage et rivières, rivières et milieux côtiers. Cette organisation des paysages est une source de richesse biologique mais aussi de fragilité.

Fontaine et lavoir de l’ancien presbytère de Saint-Martin/Oust , Bernard Bègne © Région Bretagne (Service de l’Inventaire du patrimoine culturel)

 

Avec ce nouvel appel à projets expérimental, la Région Bretagne souhaite susciter et aider des projets de connaissance, de restauration et/ou de valorisation qui :

– allieront différentes thématiques liées à l’eau, la biodiversité, et le patrimoine,

– réserveront une place importante à la mobilisation citoyenne et aux dispositifs de participation,

– développeront des partenariats entre acteurs de l’environnement et du patrimoine, de la culture, du tourisme.

 

 

 

 

 

Les patrimoines matériels en lien avec l’eau sont très variés : ponts, bacs, biefs, moulins, cabanes de pêche au carrelet, doués, routoirs et fontaines, séchoirs, bateaux-lavoirs…, mais aussi d’anciennes chapelles et fontaines de dévotion, tous en osmose avec un milieu mouvant et sensible, et pourtant riche d’une faune et d’une flore qui méritent qu’on prête attention à elles.

EN PRATIQUE : 

Vous êtes une commune (au titre de vos compétences eau et gestion des milieux aquatiques, biodiversité, patrimoine, cadre de vie ou tourisme), une association établie sur le territoire breton ou un opérateur culturel, touristique, nautique ou de loisirs? Cet appel à projets peut vous concerner !

Retrouvez toutes les modalités de candidature et de soutien  sur le site de la Région Bretagne

et n’hésitez pas à consulter l’actualité et son diaporama (optimisé pour Google Chrome).

Les candidatures sont ouvertes jusqu’au 10 septembre 2022 et se font exclusivement en ligne.

A RETENIR :

La dimension participative et l’implication des habitants ou visiteurs, de bénévoles, d’associations et d’élus locaux dans le projet est essentielle, de même que la capacité à porter le projet en collaboration avec des partenaires locaux issus du domaine de l’environnement et de la culture ou du tourisme, et à insuffler sur le long terme une dynamique culturelle, sociale et intergénérationnelle.

L’intérêt de l’élément patrimonial, du milieu aquatique ou de l’écosystème mis en avant du point de vue historique et environnemental sera également déterminant; un bonus pourra être accordé aux territoires dont la masse d’eau sur laquelle se situe le projet est en bon état au sens de la Directive Cadre sur l’Eau, mais l’appel à projets s’adresse à l’ensemble des territoires bretons.